FIFA Coupe du monde 2019: une ère prend fin avec des travaux d'Hercule

Modifié

Martina Voss-Tecklenburg quittera la sélection à la fin de l'année. [Piotr Polak P - Reuters]
Martina Voss-Tecklenburg quittera la sélection à la fin de l’année. [Piotr Polak P – Reuters]

Martina Voss-Tecklenburg mettra un point final à son histoire avec l’équipe de Suisse en faisant face à une tâche colossale: qualifier la sélection nationale pour la Coupe du monde féminine 2019 en s’extirpant d’un barrage contre des Pays-Bas grands favoris. Match aller vendredi à Utrecht (20h00 sur RTS Deux).

C’est face aux championnes d’Europe en titre que les Suissesses devront aller chercher le dernier billet mis en jeu pour la phase finale de l’été prochain en France. Vendredi puis mardi, Martina Voss-Tecklenburg dirigera l’équipe nationale pour les 87e et 88e fois avec, malgré tout, l’objectif de disputer une 2e Coupe du monde après celle de 2015.

Or la Suisse n’abordera pas son rendez-vous dans les meilleures conditions, étant privée de la capitaine Lara Dickenmann (déchirure des ligaments croisés), de Ramona Bachmann (suspendue) et de Malin Gut (blessure à un pied).

Ce n’est qu’au prix d’une performance collective sans faille que l’équipe nationale parviendra à se qualifier face aux Néerlandaises, insiste une Voss-Tecklenburg qui quittera la Suisse pour prendre les commandes de l’Allemagne dès janvier.

ats/fg

Publié Modifié

Coupe du monde 2019, finale des barrages

Match aller le 9 novembre
Pays-Bas –Suisse

Match retour le 13 novembre
Suisse – Pays-Bas

Le vainqueur de la finale sera qualifié pour la phase finale en France (7 juin-7 juillet 2019).