Josiane Balasko: «Il n'y avait pas de rôles pour nous, c'est pour ça qu'on les a créés »

«
Quand on me propose un prix, je demande tout de suite
: Où ça
? Liège
? J’y vais
!
»

«
Quand on me propose un prix, je demande tout de suite
: Où ça
? Liège
? J’y vais
!
» – Reporters / Abaca.

Dès qu’on la rencontre, c’est son énergie qui impressionne. De la même manière qu’elle le laisse transparaître à l’écran, Josiane Balasko est de ces femmes au caractère fort qui inspirent, montées sur piles, qui enchaînent les clopes comme les respirations.

Tout juste grand-mère, elle multiplie les tournages et sera ces prochains moins à l’affiche du nouveau Ozon, d’
All Inclusive
de Fabien Onteniente ou encore d’
Un esprit de famille. « J’ai eu dix jours de vacances cet été »
, sourit-elle dans un entrain qui ne la quittera pas jusqu’à la fin de la rencontre.

À 68 ans, l’actrice, auteure et réalisatrice se dévoile dans des rôles inattendus, poste des photos de ses tournages sur « Insta » et ne semble avoir rien perdu de la passion de son métier.