Macron et Merkel ont dévoilé ensemble une plaque pour commémorer les 100 ans de l'armistice (photos et vidéo)

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont célébré côte à côte samedi après-midi l’armistice de 1918 lors d’une cérémonie à forte valeur symbolique inscrivant dans la pierre la réconciliation franco-allemande «
 au service de l’Europe et de la paix

 ».

Dans la clairière de Rethondes, au Nord de Paris, entre des arbres aux couleurs chatoyantes et sous un faible soleil d’automne, les deux dirigeants ont dévoilé une plaque au pied de la dalle, sur le site de la signature de l’armistice mettant fin à la Grande Guerre, qui avait saigné l’Europe et le monde, faisant 18 millions de morts.

«
 A l’occasion du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, Monsieur Emmanuel Macron, Président de la République Française, et Madame Angela Merkel, Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne, ont réaffirmé ici la valeur de la réconciliation franco-allemande au service de l’Europe et de la paix

 », est-il écrit sur la petite plaque métallique.

Lire aussi
Macron entame un voyage mémoriel sur la Grande guerre pour renouer avec le pays

Sobrement vêtus, d’un manteau bleu nuit pour Macron, noir pour Merkel, et la mine pénétrée, les deux dirigeants ont passé en revue des militaires de la brigade franco-allemande, avant de déposer une gerbe et se recueillir devant la plaque, puis se rendre dans la reconstitution du célèbre wagon restaurant où l’armistice avait été signé.

C’est la première fois depuis 1945 que le président français et le chef du gouvernement allemand se rencontrent dans ce mémorial, situé dans une clairière de la forêt de Compiègne. L’armistice y fut signé le 11 novembre 1918, dans un wagon restaurant, mettant un terme à un conflit qui fit 18 millions de morts.