Richard Fournaux, ancien bourgmestre MR de Dinant, devient député provincial

Il hérite de l’Enseignement, de la Formation et des Ressources internes à la Province de Namur, bientôt dirigée par une alliance entre MR, cdH et DéFI.

L’ancien bourgmestre de Dinant Richard Fournaux a été désigné député provincial namurois par le comité provincial de la Fédération MR de la province de Namur, annonce cette dernière samedi. Le parti libéral y a formé une majorité avec le cdH et DéFI, qui ensemble détiennent 20 sièges sur 37 et dirigeront donc la province durant six ans.

Richard Fournaux, à la tête de Dinant durant 24 ans, et sa liste avaient été renvoyés dans l’opposition à l’issue des élections communales du 14 octobre dernier. Le libéral a toutefois retrouvé un mandat à la Province de Namur, où il devient député en charge de l’Enseignement, de la Formation et des Ressources internes.  Le MR y a obtenu 12 sièges, contre huit pour le PS et le même nombre en faveur d’Ecolo. Il a choisi de s’allier avec le cdH et DéFi por former une majorité, qui dispose de 20 sièges sur 37.

Le parti libéral disposera de deux députés provinciaux, l’autre poste étant occupé par Jean-Marc Van Espen, qui gérera le Développement économique, touristique et supracommunal et présidera le collège provincial. Quant à Philippe Bultot, il présidera le conseil provincial. Ces nominations tiennent compte des meilleurs taux de popularité dans les trois arrondissements de Namur, Dinant et Philippeville, explique le MR namurois, présidé par le député fédéral David Clarinval. “Cela va permettre d’offrir aux habitants de notre province le projet audacieux qu’ils méritent et qu’ils attendent et qui permettra de leur rendre de précieux services en matière sociale, de santé, d’enseignement, de développement touristique et économique, d’essor culturel ou encore de soutiens aux communes, et singulièrement les plus petites”, s’est félicité le parti libéral.