Une étude scientifique conseille de limiter l'utilisation des réseaux sociaux à 30 minutes par jour

Une étude américaine conseille de limiter l’utilisation des réseaux sociaux à 30 minutes par jour afin d’éviter les risques de dépression et d’anxiété

Samedi 10 novembre 2018 ((rezonodwes.com))– Une étude menée par Melissa Hunt, de l’Université de Pennsylvanie aux Etats-Unis, publiée dans le Journal of Social and Clinical Psychology, a récemment prouvé que diminuer le temps passé sur les réseaux sociaux pouvait réduire l’anxiété et la dépression.

Le lien entre dépression et usage des réseaux sociaux ne fait aucun doute, de nombreuses études ont été réalisées au cours des dernières années. Mais ces études étaient souvent réalisées sur de courtes durées. L’équipe de chercheurs dirigée par Melissa Hunt a décidé de s’intéresser à l’impact des réseaux sociaux sur notre bien-être sur le long terme.

Les chercheurs ont sélectionné un panel de 143 élèves en études supérieures pour analyser leur utilisation des trois réseaux sociaux principaux : Facebook, Snapchat et Instagram.

Chacun des 143 participants devait répondre à une enquête pour déterminer son humeur en début d’étude. Deux groupes ont ensuite été créés : un premier de participants pouvant continuer à utiliser les réseaux sociaux comme ils le souhaitaient, un deuxième dans lequel les participants étaient limités à 10 minutes par plateforme et par jour.

Pendant trois semaines, les participants devaient envoyer tous les jours des retours sur leur humeur.

Les chercheurs se sont aperçus via les résultats que les sentiments de dépression, d’anxiété et de solitude étaient moins présents dans le groupe où l’utilisation des réseaux était limitée. Les résultats étaient d’autant plus significatifs pour les personnes qui avaient signifié un mal-être en début d’étude.

Melissa Hunt souligne l’aspect ironique qu’induit la dépression causée par les réseaux sociaux. Il s’agit pourtant de plateformes permettant de parler plus facilement avec des gens du monde entier et avec ses proches. La chercheuse explique ce sentiment de solitude intense par le fait que les réseaux sociaux poussent à une comparaison sociale.

La chercheuse suggère fortement de limiter l’utilisation des réseaux sociaux à 30 minutes par jours.

Etude menée à l’université de Pennsylvanie, par le collectif de chercheurs Melissa G. Hunt, Rachel Marx, Courtney Lipson et Jordyn Young. Panel de 143 personnes en études supérieures.