Cameroun : Les Etats Unis craignent « une radicalisation dans les régions anglophones »

Les Etats-Unis continuent de s’inquiéter de la dégradation de la situation dans le Sud-Ouest et le Nord-Ouest.

Donald Trump – DR

Jeudi 06 décembre, le secrétaire d’État américain adjoint aux Affaires africaines, Tibor Nagy, a exprimé les préoccupations de son pays au sujet de cette crise. Elle  craint une montée du phénomène de la radicalisation dans la communauté anglophone. « La Crise anglophone s’accentue de jour en jour. Si aucune solution n’est trouvée rapidement, nous craignons une radicalisation dans les régions anglophones qui pourrait accroître le soutien dont bénéficient les extrémistes« , a déclaré jeudi le secrétaire d’État américain adjoint aux Affaires africaines, Tibor Nagy, sur RFI.

Tibor Nagy réitère l’attachement de son pays à la mise en place d’un processus de dialogue au Cameroun pour une sortie de crise. « Les États-Unis appellent au dialogue entre les deux partis, afin de trouver un compromis, comme par exemple une certaine forme de décentralisation dans les zones anglophones. La Constitution du pays prévoit une certaine forme de décentralisation et un peu plus de contrôle local pour chacune de ses régions. Mais cette Constitution n’est pas entièrement mise en application », déclare-t-il.