Huawei dans le viseur européen

L’arrestation de Meng Wanzhou, la fille du fondateur d’Huawei, a suscité la colère de la Chine.

L’arrestation de Meng Wanzhou, la fille du fondateur d’Huawei, a suscité la colère de la Chine. – RIA Novosti

Huawei, l’équipementier télécom chinois qui fournit notamment Proximus ou Orange sera-t-il bientôt persona non grata en Europe ? La question est posée après les déclarations vendredi du vice-président de la Commission européenne, Andrus Ansip. Il a estimé que l’Union européenne doit « s’inquiéter » du géant des télécoms Huawei et d’autres entreprises chinoises de technologies à cause des risques qu’elles font courir en matière de sécurité. Ces entreprises sont selon lui contraintes de « coopérer avec leurs services de renseignement. Ce n’est pas bon signe quand les entreprises doivent ouvrir leurs systèmes à des services secrets », a-t-il ajouté.