Michel Delpech : sa veuve, Geneviève, « règle ses comptes » avec Laurent Delahousse

Après Catherine Deneuve, c’est au tour de Geneviève Delpech de pousser un coup de gueule contre Laurent Delahousse. Furieuse du numéro d’Un jour, un destin qui avait été consacré à son défunt époux en septembre dernier, elle a adressé une lettre à l’animateur.

Rien ne va plus pour Laurent Delahousse. Le mercredi 5 décembre, l’animateur de France 2 a fait les frais des foudres de Catherine Deneuve. Furieuse du numéro d’Un jour, un destin qui lui avait été consacré une dizaine de jours pus tôt, l’icône du cinéma français lui a adressé une lettre ouverte publiée dans Télérama. « Voilà un enterrement de première classe : vous auriez pu attendre quelques années encore ! », a-t-elle écrit avant de pointer du doigt les intervenants et le genre tout particulier de l’émission.

Le coup de gueule de Catherine Deneuve a encouragé une autre personne à prendre la parole. Le 16 septembre, France 2 consacrait son numéro d’Un jour, un destin à Michel Delpech. Un portrait qui a profondément « attristé » sa veuve, Geneviève. « Ça ne représentait rien, c’était dégueulasse, malsain, morbide et voyeuriste », confie-t-elle à Closer. Furieuse contre Laurent Delahousse, elle lui a donc fait parvenir une lettre pour « régler [ses] comptes » et « défendre » son défunt époux.

VIDEO Michel Delpech : sa veuve, Geneviève, ne reçoit plus de signes du chanteur de l’au-delà

La lettre de Geneviève Delpech à Laurent Delahousse

« Votre émission sur mon mari, Michel Delpech, m’a profondément meurtrie et je suis encore très affectée par la façon dont vous avez conduit votre propos et manipulé l’image de mon mari, et la mienne par ricochet, en nous tirant vers le bas et en privilégiant le sordide plutôt que l’artistique et l’humain », écrit Geneviève Delpech. Et d’ajouter : « Vous avez présenté mon mari comme un malade et un dépressif parce que ça fait vendre, et rien montré sur l’immense artiste qu’il était, sur l’originalité et le message de ses chansons, et sur son talent d’écriture. »

De son côté, la production d’Un jour, un destin assure ne jamais avoir reçu ce courrier. « Nous sommes pour le moins surpris par cette communication de Geneviève Delpech si éloignée de la diffusion de l’émission, en évoquant une lettre qui n’a, semble-t-il, jamais été envoyée  », déclare Erwan L’Eléout, le rédacteur en chef du programme.

Michel Delpech : deux ans après sa disparition, sa veuve Geneviève n’arrive toujours pas à faire le deuil