Prix du carburant: le cdH se réjouit et appelle à une baisse de la TVA sur l'électricité et le mazout

« Enfin une bonne première petite mesure, qui répond concrètement aux appels de nos concitoyens en termes de pouvoir d’achat et de bien-être », a souligné le président, Benoît Lutgen.

Le gouvernement précédent, auxquels participaient les socialistes, les centristes et les libéraux, avait décidé de réduire la TVA sur l’électricité de 21 % à 6 % avant que le gouvernement actuel ne fasse repasser la taxe à 21 % pour empêcher un dérapage budgétaire.

Les centristes estiment qu’il faut à nouveau diminuer la taxation indirecte des produits de chauffage. « Se chauffer, s’éclairer, ce sont des besoins primaires. Il faut les respecter », ont-ils souligné.

Le conseil des ministres a décidé vendredi de ne pas indexer le prix du diesel et de l’essence l’an prochain.

En principe, l’indexation aurait dû entraîner une augmentation de 1,5 cent par litre l’an prochain et une recette supplémentaire de 90 millions d’euros pour l’État.