Trump s'en prend à son ex-secrétaire d'Etat pour l'avoir critiqué

Donald Trump s’en est très sévèrement pris vendredi à son ancien secrétaire d’Etat, Rex Tillerson, au lendemain de déclarations critiques de ce dernier sur la manière de faire du président américain. /Photo prise le 7 décembre 2018/REUTERS/Jonathan Ernst

WASHINGTON (Reuters) – Donald Trump s’en est très sévèrement pris vendredi à son ancien secrétaire d’Etat, Rex Tillerson, au lendemain de déclarations critiques de ce dernier sur la manière de faire du président américain.

Donald Trump a parallèlement fait l’éloge du successeur de Rex Tillerson à la tête de la diplomatie américaine, Mike Pompeo.

“Mike Pompeo fait un excellent travail, je suis très fier de lui. Son prédécesseur, Rex Tillerson, n’avait pas la capacité mentale nécessaire. Il était bête comme ses pieds et je n’ai pas pu me débarrasser de lui assez rapidement. Il était d’une rare paresse (…)”, a-t-il écrit sur Twitter.

Le chef de la Maison blanche a limogé Rex Tillerson en mars dernier après une série de désaccords entre les deux hommes sur les stratégies à adopter à l’égard de la Corée du Nord, de la Russie et de l’Iran. Trump en avait fait l’annonce par un tweet.

Dans un entretien à la chaîne CBS jeudi, Tillerson a décrit Trump comme “assez indiscipliné, n’aimant pas lire, ne lisant pas les rapports (…) Il y a beaucoup de choses pour lesquelles il n’aime pas entrer dans les détails”.

Interrogé sur la raison pour laquelle sa relation avec Donald Trump s’est détériorée, Rex Tillerson a estimé que c’était la conséquence des conseils qu’il répétait au président américain.

“Je devais lui dire, je comprends ce que vous voulez faire, mais c’est impossible de cette manière là. Cela viole la loi, des traités”, a-t-il déclaré. “Cela le frustrait vraiment.”

(Susan Heavey et Arshad Mohammed; Danielle Rouquié et Jean Terzian pour le service français)