Pacte migratoire: reporté, le Conseil des ministres aura lieu ce samedi soir à 20h

Le gouvernement s’est réuni depuis 20h au 16 rue de la Loi, pour parler du pacte migratoire. Les partenaires doivent s’accorder sur la position belge dans ce dossier qui menace d’emporter la majorité suédoise.

Lire aussi
Pacte migratoire: Charles Michel se rendra à Marrakech, et maintenant?

Soutenus par une large majorité parlementaire, le MR, le CD&V et l’Open Vld veulent approuver le Pacte dont l’adoption aura lieu à Marrakech les 10 et 11 décembre. Le Premier ministre, Charles Michel, s’y est engagé le 27 septembre à la tribune des Nations Unies au terme d’un processus décisionnel classique qui a rassemblé les administrations et cabinets ministériels concernés.

La N-VA s’y oppose. Elle n’a pas émis d’objections avant le 27 septembre. Ses ministres ont même marqué leur accord sur la position belge, très favorable, arrêtée le 12 septembre. Mais entre-temps, une série de pays européens ont annoncé qu’ils ne soutiendraient pas le Pacte, dont l’Autriche du chancelier conservateur Sebastian Kurz. Les nationalistes ont revu leur jugement : bien que le texte soit non contraignant et affirme la souveraineté des Etats, ils craignent que ses dispositions ne lient à l’avenir la Belgique parce que des juges s’en serviraient pour contrer la politique du gouvernement.

Lire aussi
Edito | La souveraineté, cette dangereuse obsession

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Pacte migratoire|Lois et règlements