Marché du PC : net recul des ventes au quatrième trimestre et nouvelle baisse sur l'ensemble de 2018

Les ventes de PC ont chuté de 4,3 % au quatrième trimestre 2018 selon les statistiques de Gartner. Pour l’année 2018, le cabinet annonce que près de 260 millions d’ordinateurs ont été vendus, soit une baisse de 1,3 % par rapport à 2017.

Le marché du PC n’est pas encore sorti de la crise, comme en témoignent les dernières statistiques de Gartner. Fidèle à ses habitudes, le cabinet fait le point sur la situation et fait coup double en revenant sur les résultats du quatrième trimestre 2018 et sur l’ensemble de l’année. Le marché n’a pas terminé l’année sur une bonne note, les livraisons d’ordinateurs ont atteint 68,6 millions d’unités au quatrième trimestre 2018 et sont en baisse de 4,3 % par rapport à la même période en 2017. Sur l’ensemble de l’année, les résultats préliminaires de Gartner indiquent que 259 385 000 d’ordinateurs ont été vendus, soit 1,3 % de moins qu’en 2017. Il s’agit de la septième année de baisse et si la chute est légère, c’est une déception au regard d’un secteur qui montrait des signes d’optimisme. Pour les analystes de Gartner, l’industrie a été affectée par deux tendances clés.

Lenovo Yoga C730

Lenovo Yoga C730 © Lenovo

« Au moment même où la demande sur le marché des PC a commencé à donner des résultats positifs, une pénurie de CPU a créé des problèmes de chaîne d’approvisionnement. Après deux trimestres de croissance – aux deuxième et troisième trimestres – les livraisons d’ordinateurs personnels ont diminué au quatrième trimestre », indique Mikako Kitagawa, analyste chez Gartner. « L’impact de la pénurie de processeurs a affecté la capacité des fournisseurs à répondre à la demande créée par les mises à niveau de PC professionnels. Nous prévoyons que cette demande sera reportée à 2019 si la disponibilité du processeur s’améliore ». L’analyste évoque également « les incertitudes politiques et économiques dans certains pays [qui] ont freiné la demande de PC ». « Il y avait même une incertitude aux États-Unis – où l’économie globale était forte – parmi les groupes d’acheteurs vulnérables, tels que les petites et moyennes entreprises (PME). La demande des consommateurs est restée faible pendant la période des fêtes. Les ventes lors des vacances ne sont plus un facteur majeur de la demande des consommateurs pour les PC », ajoute Mikako Kitagawa.

Ventes PC monde 2018

Les ventes de PC au quatrième trimestre 2018 © Gartner (January 2019)

Entre les constructeurs, la situation diffère avec d’un côté Lenovo qui confirme sa grande forme avec 58,467 millions d’ordinateurs vendus sur l’année 2018. La firme chinoise enregistre une progression de 6,9 % sur un an et domine le secteur devant les Américains HP et Dell. Ces trois constructeurs ont progressé en 2018 avec 56,332 millions de ventes pour HP (+ 2,1 %) et 41,911 millions de PC écoulés pour Dell (+ 5,3 %). Le trio de tête a même su profiter du quatrième trimestre 2018 pour accroître son avance. Lenovo, HP et Dell ont représenté 63 % des ventes de PC à la fin d’année 2018, contre 59 % au quatrième trimestre 2017. Malgré ces bons chiffres, on note le coup d’arrêt de HP au quatrième trimestre (- 4,4 %), la firme baisse dans la plupart des régions clés (États-Unis, Europe…), à l’exception des régions Asie/Pacifique et Japon.

Ventes PC monde 2018

Les ventes de PC dans le monde en 2018 © Gartner (January 2019)

Derrière ce trio, c’est la soupe à la grimace pour les autres constructeurs, à commencer par Apple, Acer et Asus. Déjà en petite forme sur le marché du smartphone, Apple est quatrième du classement avec une baisse de 5 % par rapport à 2017 (18,016 millions de Mac vendus). Les constructeurs Acer (-7,9 %) et Asus (-13,5 %) ont eux aussi rencontré des difficultés en 2018. On observe toutefois des disparités selon les zones géographiques. Ainsi, si Lenovo domine le classement global, le constructeur chinois n’est que troisième aux États-Unis (au quatrième trimestre 2018), un marché toujours dominé par HP et Dell. On observe cependant les difficultés de HP (- 7,6 %) et la faible croissance de Dell (+ 0,9 %) sur la fin d’année alors que Lenovo enregistre une progression de 23,4 %. Dans la zone EMEA qui comprend l’Europe, les ventes de PC ont atteint 20,9 millions au quatrième trimestre 2018, soit une baisse de 3,8 % par rapport à la même période l’année dernière.