Le glacier Peter Bourcy perd la vie dans un accident de parapente

Le glacier Peter Bourcy perd la vie dans un accident de parapente


Avec sa fille Lila, Peter Bourcy continuait à prendre plaisir à régaler les papilles par ses glaces artisanales

Daniel PILETTE


Depuis quelques années, Peter Bourcy prenait plaisir à découvrir le monde au travers de sa passion pour le parapente. Et c’est d’ailleurs pour pratiquer cette discipline qu’il s’est rendu en Colombie.

Mais, malheureusement, ce samedi, le voyage a tourné au drame. Alors qu’il a pris son envol depuis le site de Wayra (à Ansermanuevo, à l’ouest du pays), le Sillien d’adoption a subi une fermeture – déformation soudaine de l’aile – à 50 mètres du sol, entraînant sa chute. Les services de secours n’ont rien pu faire pour le sauver…

Un pionnier du mouvement Slow Food

La commune Silly perd l’un de ses pionniers du mouvement du Slow Food. Doté d’une formation de cuisinier et de diététicien, et après avoir travaillé dans les cuisines de différents hôpitaux belges, Peter Bourcy avait voulu lancer sa propre affaire en développant la production de glaces. Son début d’activité, en 2005, à Silly, coïncidait avec la naissance du Convivium Slow Food. Le glacier s’est ainsi inscrit directement dans cette tendance et dans la promotion des produits du terroir bons, propres et sains, réalisés et distribués en circuit court.

Après près de dix années d’activité, la dépendance du château Morval à Gondregnies commençait à se faire trop petite pour poursuivre le développement de son activité. Et c’est justement, en 2014, que le Sillien d’adoption s’est associé avec sa fille Lila et a mis en place son nouvel atelier à Ronquières pour poursuivre la production de ses glaces aux parfums aussi étonnants que délicieux!

«Avec ses glaces, Peter Bourcy régalait les papilles, souligne le bourgmestre de Silly, Christian Leclercq. Même s’il n’avait pas trouvé de terrain à Silly pour y développer sa nouvelle unité de production, il continuait à vivre au hameau de Saint Marcoult. Il restait aussi très actif dans la vie associative de Silly en participant à divers événements comme au Théâtre au Vert, à la foire aux artisans, au parcours des saveurs, etc. Il incarnait l’esprit sillien avec son sens de la convivialité et du partage!»

Sur les réseaux sociaux, le comité Slow Food Silly relève aussi «la gentillesse, le savoir-faire et le goût des belles et bonnes découvertes» de Peter Bourcy.

À sa famille et à ses proches, notre journal adresse ses sincères condoléances.