« Les pays africains ne refoulent pas les migrants malgré les difficultés qu'ils affrontent » (ONU)

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a fait savoir que les pays africains gardaient les portes ouvertes aux migrants malgré les difficultés qu’ils affrontent.

« Les pays africains ne refoulent pas les migrants malgré les difficultés qu’ils affrontent » (ONU)

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a fait savoir que les pays africains gardaient les portes ouvertes aux migrants malgré les difficultés qu’ils affrontent.

Guterres est intervenu à Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie, lors de la 32e édition du Sommet des Leaders de l’Union africaine (AFD) qui s’est réuni cette année sous le thème « Les migrants et les déplacés ».

Guterres a rappelé l’Afrique aux pays européens qui ferment les portes aux migrants.

« Malgré les difficultés sociales, économiques et sécuritaires du continent, les gouvernements et les peuples africains gardent leurs frontières ouvertes à des millions de personnes.

Guterres a fait état de trois grands problèmes qui concernent l’ONU et l’AFD, à savoir la paix et la sécurité, le développement durable et le changement climatique.

Il a indiqué que l’agenda de l’Union africaine qui vise, dès 2020 « à faire taire les armes », continue de trouver des soutiens, notant que la diplomatie commence à donner des résultats.


Mots-clés: déplacés
, réfugiés
, migrants
, afrique
, antonio guterres
, secrétaire général de l’ONU