Eddy Merckx bénéficie d'un non-lieu dans une affaire de corruption

Nos confrères de la Dernière Heure l’annonçaient ce mercredi en début d’après-midi. Eddy Merckx ne sera finalement pas jugé devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. La chambre du conseil vient de décider d’un non-lieu dans une affaire de corruption dans laquelle l’ancien champion cycliste était impliqué. L’action est éteinte en raison du dépassement du délai de prescription.

Les faits remontent à 2006 et 2007. A l’époque, la société d’Eddy Merckx, aurait remporté dans des conditions douteuses, un marché public portant sur une cinquantaine de vélos. Ces vélos étaient destinés à la brigade cycliste de la zone de police Bruxelles-Midi. En échange de précieuses informations, un commissaire de la zone de police aurait reçu un vélo “de valeur”,  à un tarif préférentiel.
Cette affaire a valu à Eddy Merckx d’être inculpé dans un dossier de corruption en même temps que 12 autres personnes. Elles étaient poursuivies pour faux et usage de faux en écritures publiques, détournement par fonctionnaire, prise d’intérêt et corruption active envers un fonctionnaire de police.
Ce dossier a donc été refermé ce mardi.

Le quintuple vainqueur du Tour de France peut à présent voir sereinement approcher l’été.
Pour rappel, le Tour de France démarrera, de Bruxelles, le 6 juillet prochain.

Cinquante ans, précisément,  après la première victoire du cannibale sur la grande boucle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l’actualité.

OK