Le Tour de France se défend de la chute de Nibali à cause d'un spectateur dans l'Alpe d'Huez

Lors de l’étape de l’Alpe d’Huez au Tour de France 2018, Vincenzo Nibali avait été bousculé par un spectateur, obligeant ainsi le coueur a terminé la course avec une vertèbre fracturée et à abandonner par la suite. Cet incident refait surface alors qu’ASO, l’organisateur du Tour de France, a envoyé une lettre à Vincenzo Nibali.

D’après les informations de la Gazzetta dello Sport, l’organisateur voudrait se défendre face à Nibali par le biais de cette lettre dans laquelle il rappelle que « la sécurité des athlètes est au premier rang de nos priorités. En 2018, nous avons adopté une série de mesures supérieures à celles proposées par l’UCI. En 2019, nous travaillons avec le ministère de l’Intérieur français pour les renforcer davantage ».

Fausto Malucchi, avocat de Nibali, a salué le geste de l’organisateur mais n’en resterait pas là : « Nous espérons avoir une bonne discussion avec ASO, car ce qui nous est arrivé nous semble clair, tout comme il est clair que Vincenzo a été pénalisé ». Une compensation financière ne serait pas exclue afin de régler le problème.