Maroc: le divorce entre le roi Mohammed VI et sa femme Salma est définitif et « irrévocable »

Au Maroc, la relation entre la princesse Lalla Salma et le roi Mohammed VI, fait toujours l’actualité, mais dans les coulisses. Car, aucune presse de ce pays d’Afrique du Nord ne se demande ce qui se passe. C’est à nouveau le magazine espagnol des people Hola ! qui publie ce 13 février, de nouveaux détails, sur le divorce entre le roi et la princesse.

Le roi Mohammed VI et Lalla Salma ont bel et bien divorcé, selon le magazine espagnol Hola. Un divorce irrévocable… Le titre même de Hola le confirme : « Voilà la vie de la princesse Lalla Salma un an après son divorce du roi du Maroc ».

Mars 2018, l’information est d’abord partie du même magazine Hola, qui cite une source proche du palais, évoquant les rumeurs sur la vie privée du couple royal, avant d’être reprises par la quasi-totalité des journaux et agences de presse espagnols. « Le roi Mohammed VI, 54 ans, et la princesse Lalla Salma, 39 ans, ont divorcé et c’est déjà effectif, confirment plusieurs sources proches du palais royal à Hola », écrit le magazine.

Ce 13 février 2019, Hola !, connu pour avoir des contacts autorisés au sein du palais royal de Rabat, affirme, « selon de sources proches » que « onze mois après leur séparation, la décision est définitive et irrévocable ». Et d’ajouter que « l’ex-épouse du monarque demeurera en dehors de la sphère publique, se contentant de sa sphère privée lui permettant d’être toujours présente dans la vie de ses enfants », le prince héritier Moulay Hassan, 15 ans, et Lalla Khadija, 11 ans.

Au Maroc, les raisons du divorce annoncé entre le roi Mohammed VI et la princesse Lalla Salma ne sont toujours pas connues. Des rumeurs font état, de ce que la sœur du souverain, Lalla Hasnaa , très active dans les affaires du palais royal, serait à l’origine du départ de la Première dame du Maroc. A noter que cette sortie du magazine espagnol intervient alors que le couple royal d’Espagne est attendu au Maroc, pour une visite de deux jours, à compter de ce 13 février 2019.