Neuville espère que la neige fondra : "Objectif podium voire victoire… s'il y a de la glace"

Thierry Neuville (Hyundai i20 Coupé WRC) aborde pour la première fois le Rallye de Suède dans la peau du tenant du titre : en 2018, il est en effet devenu le troisième pilote non-scandinave à s’imposer sur ces spéciales enneigées ou verglacées, comme Sébastien Loeb et Sébastien Ogier avant lui.

“C’est sûr, cette performance reste un exploit, a expliqué le pilote belge au micro d’Olivier Gaspard, l’envoyé spécial de la RTBF en Suède. On a vécu un tout bon rallye l’année passée, nous sommes très peu de non-scandinaves à avoir gagné ici, mais cela reste un rallye comme tous les autres, on a envie de tous les gagner ! Il nous en reste quelques-uns dans le calendrier à remporter ! Nous avons toujours été rapides ici, et pour être efficace, il faut avoir un pilotage assez propre avec ces nouvelles voitures… même si sur la neige, on a envie de glisser et de faire de grands travers ! J’ai toujours privilégié une conduite propre et efficace sur le train avant, tout en gardant un maximum de vitesse dans les virages rapides, avec des notes assez précises. La largeur des routes change constamment, le chasse-neige crée des virages différents d’une année à l’autre… C’est assez spécifique !”

Deuxième du Monte-Carlo, Thierry Neuville s’élancera sur les spéciales du vendredi en deuxième position, derrière Sébastien Ogier. Un gros désavantage… si la neige est présente.

“On ne sait pas vraiment à quoi s’attendre, il a neigé mardi soir et une couche de cinq centimètres de neige s’est posée dans les spéciales du vendredi et du samedi, a repris le vice-Champion du Monde. On espère que cela fondra d’ici là, pour trouver une belle couche de glace qui nous donnera moins de désavantage que si la neige reste. Notre objectif ? Tout dépend des conditions climatiques : si la petite couche de neige reste, la route sera très glissante pour nous, et on devra “faire la trace” pour les autres. L’objectif principal serait alors d’être devant Sébastien Ogier et d’essayer de concurrencer Ott Tanak. Si la route est bonne, que la neige a fondu et qu’il y a beaucoup de glace, là, on peut viser un podium voire la victoire. On s’attend à une belle bagarre durant tout le week-end, et on espère terminer devant nos principaux concurrents dans la lutte pour le titre.”

Newsletter sport

Recevez chaque matin l’essentiel de l’info sportive.

OK