Deutsche Bank officialise son projet de fusion avec Commerzbank

Le calendrier s’accélère outre-Rhin. Ce dimanche Deutsche Bank et Commerzbank ont officialisé leurs discussions sur un éventuel projet de fusion. « Deutsche Bank évalue ses options stratégiques et confirme ses discussions avec Commezbank », indique la première banque allemande, Deutsche Bank, dans un communiqué. A ce stade, « il n’y a aucune certitude sur une éventuelle transaction », précise la banque.

Selon l’agence Bloomberg, les conseils de surveillance de  Deutsche Bank et de Commerzbank  se sont réunis séparément ce dimanche afin d’approuver l’ouverture de discussions officielles et l’annoncer aux marchés dans la foulée.

Très faible rentabilité

L’ouverture de discussions formelles constitue un pas supplémentaire après des mois de spéculations sur la fusion de ces deux géants bancaires en difficultés.

Comme sa concurrente Commerzbank, l’ex-fleuron Deutsche Bank souffre d’une très faible rentabilité au sein d’un marché allemand très fragmenté. Elle enchaîne les plans d’économies sans trouver de remède. En Bourse, le titre de  Deutsche Bank a reculé de plus de 40 % l’année dernière. Commerzbank a, quant à lui, été éjecté du Dax, l’indice vedette de Francfort.

Un rapprochement entre les deux géants blessés de la finance allemande avait déjà été envisagé en 2016, à cette époque les deux banques avaient préféré se concentrer sur leurs redressements respectifs avant de se lancer dans de telles réflexions. Mais le temps commence à manquer, car aucun des deux établissements n’est encore parvenu à se rétablir.

En Allemagne, le gouvernement s’active sur la question de l’avenir de ces deux champions déchus, convaincu que pouvoir compter sur une banque nationale puissante est une question de « souveraineté nationale ».