Donald Trump oppose son veto au texte bloquant sa déclaration d'urgence nationale à la frontière

Le président des États-Unis Donald Trump a opposé vendredi son veto à un texte bloquant sa déclaration d’urgence nationale à la frontière sud, une première depuis le début de sa présidence.


Donald Trump a signé le veto contre la mesure prise par le Congrès pour bloquer sa déclaration d’urgence afin d’obtenir des fonds pour construire un mur à la frontière le lendemain de l’adoption de la résolution par le Sénat des États-Unis. Il avait promis d’opposer son veto au texte immédiatement après le vote du Sénat.

“Nous construisons beaucoup de murs en ce moment”, a déclaré Donald Trump après avoir signé le veto, indiquant qu’il poursuivait le projet de construction d’un mur à la frontière avec le Mexique en utilisant l’argent dans lequel il a puisé grâce à la déclaration d’urgence.

Le ministre de la Justice William Barr et la secrétaire à la Sécurité intérieure des États-Unis, Kirstjen Nielsen, étaient aux côtés de Donald Trump lors de la cérémonie de signature de vendredi. Mme Nielsen a déclaré que “le fait qu’il s’agisse d’une urgence est indéniable”.

Le veto de Donald Trump renvoie désormais le projet de loi au Congrès, où la Chambre des représentants devrait le reprendre dans les prochaines semaines. Il est vraisemblable que la Chambre ne parvienne pas à rassembler les 290 voix nécessaires pour passer outre le veto. Fin février, lors du vote sur le projet de loi bloquant la déclaration d’urgence, la Chambre avait en effet voté par 245 voix contre 182, soit 45 de moins que le seuil minimal.

Source: Maliactu.info