Fête de la Saint-Patrick – 5 choses à savoir

Tous les 17 mars, les Irlandais fêtent le saint-patron de leur nation : Saint Patrick. Cette fête populaire est même célébrée par delà les frontières par des non-Irlandais qui se réclament “Irlandais pour un jour”. Voici cinq choses à savoir pour fêter la Saint-Patrick comme il se doit.

Pour beaucoup d’entre nous, la fête de la Saint-Patrick est synonyme de soirée arrosée à la bière dans le pub irlandais du coin. Mais la fête du saint-patron des Irlandais ne se limite pas qu’à ça. Cette fête religieuse devient progressivement une fête civile qui symbolise la reconnaissance de tous les Irlandais. Nous vous aidons à y voir plus clair avec cinq choses à savoir.

Qui est saint Patrick ?

Et non, le saint-patron des Irlandais n’est pas originaire d’Irlande. Celui qui est considéré comme l’évangélisateur et fondateur du christianisme irlandais serait né à la fin du IVe siècle. Le lieu quant à lui reste un mystère. Certains disent qu’il est né au Pays de Galles, d’autres dans le Devon, le Cumberland ou bien encore en Ecosse. Une chose est sûre, c’est en Grande-Bretagne.

Adolescent, il aurait été capturé par des pirates scots ou pictes et envoyé comme esclave en Irlande, où il y restera six ans. Il s’évade et part en Gaule se former dans un monastère. Quelques années plus tard, le pape Célestin lui demande de se rendre en Irlande afin de lutter contre l’hérésie irlandaise.

Évangélisateur de l’Irlande, saint Patrick aurait expliqué le concept de la Sainte Trinité grâce à un trèfle. Depuis, tous les ans, le 17 mars, cette petite plante orne les boutonnière des Irlandais pour rappeler cet enseignement religieux.

Pourquoi la couleur verte ?

Contrairement aux idées reçues, la couleur de saint Patrick n’est pas le vert mais le bleu. Le vert fait son apparition en 1798 quand la rébellion irlandaise contre la domination du royaume de Grande-Bretagne adopte le trèfle comme symbole du nationalisme irlandais.

Jour de la fête nationale irlandaise ?

Contrairement aux Français, les Irlandais n’ont pas de fête nationale. Pour les indépendantistes nord-irlandais et le gouvernement de la république d’Irlande, ce jour ne peut exister sans la réunification de l’île. 

Reste-t-il un jour comme les autres ?

Depuis 1903, la Saint-Patrick devient un jour férié officiel en Irlande. Si le 17 mars tombe un dimanche, le jour férié est repoussé au lundi.

Où fête-t-on la Saint-Patrick en grande pompe ?

Ce n’est pas Dublin mais New York qui organise la plus grande parade de la Saint-Patrick. Avec ses deux millions de spectateurs, la parade passe sur la Cinquième avenue devant la cathédrale Saint-Patrick. Cette manifestation trouve son origine en 1762 quand les soldats irlandais défilaient dans la ville le 17 mars.