Le curling prend son envol en Belgique

MagazineLa phase finale du championnat de Belgique se tient le week-end prochain. Découverte d’une discipline atypique.

La pratique du curling n’a jamais été favorisée en Belgique. En cause, l’absence d’infrastructure digne de ce nom. Résultat, les rares clubs existants jouaient jusqu’à présent sur des patinoires traditionnelles. Mais cela fait partie du passé depuis que le Curling Club de Zemst, petite localité près de Malines, a vu le jour il y a deux ans, avec la construction de trois pistes longues de 40 mètres, spécifiquement consacrées à la pratique du curling.

Jouer au curling sur une patinoire, cela revient à jouer au football sur un terrain de golf. Ce n’est pas préconisé. Les traces des patins sont néfastes pour la pratique de ce sport et c’est un réel bonheur de pouvoir enfin disposer d’une infrastructure correspondant à nos besoins“, clame fièrement Tom Van Waterschoot, manager du curling club de Zemst.

Les règles de ce sport atypique sont simples. Le curling se joue à 4 contre 4. Le but est de placer la pierre le plus près possible d’une cible circulaire dessinée sur la glace, appelée “la maison”. Et afin d’être le plus précis possible, le joueur qui lance la pierre est accompagné d’un autre joueur qui, à l’aide d’un balai, réchauffe la glace pour guider la pierre lourde de 20 kg.

Aujourd’hui, le succès est au rendez-vous puisque le club de Zemst compte quelque 70 membres. “La demande ne cesse d’augmenter au fil des ans, notamment grâce aux Jeux Olympiques qui ont donné une belle visibilité à ce sport. Le curling convient à tous les âges, et peut être joué, dans notre club, dès l’âge de 10 ans, et ce, jusqu’à 80 ans. Mais ce sport est plus technique qu’il n’y parait et les coups de balai doivent être réalisés de telle sorte que la trajectoire de la pierre soit la plus optimale possible“, poursuit notre interlocuteur.

En Belgique, l’on retrouve des clubs uniquement en Flandre. À Zemst, donc, mais également à Gand ou à Turnhout. “Il y a plus de 100 membres de curling en Belgique mais les clubs sont tous basés en Flandre. Il y a eu une tentative pour ouvrir un nouveau club dans la région de Liège mais il n’a finalement pas vu le jour. Par ailleurs, nos infrastructures sont de tellement bonne qualité que nous accueillons des équipes qui viennent de Paris, de Cologne ou des Pays-Bas. Enfin, la Belgique dispose de son propre championnat dont la phase finale se déroule le week-end prochain“, poursuit Tom Van Waterschoot, qui précise qu’il est également possible pour les entreprises de se rendre au complexe de Zemst pour y faire des séances de team buildings.