Paris-Nice – Philippe Gilbert sur le podium provisoire de Paris-Nice: "une sensation étrange"

Philippe Gilbert (Deceuninck – Quick-Step) a profité de sa présence dans la longue échappée du jour, forte d’une quarantaine de coureurs, pour s’installer à la deuxième place du général de Paris-Nice, samedi, au terme de l’étape-reine menant au Col de Turini. “C’est une sensation un peu étrange”, a confié Gilbert après la course.
image“Le plan était d’intégrer l’échappée et nous avons fait cela”, a expliqué Gilbert. Il pouvait compter sur la présence d’un équipier, Tim Declercq. “Nous avons roulé de manière intelligente et Tim a été d’un grand soutien lors de la première partie de la dernière ascension. Ensuite, j’ai suivi mon propre tempo. Cela aurait été impossible contre les purs grimpeurs. Je connaissais assez bien l’ascension et cela m’a beaucoup aidé.” Gilbert était même leader provisoire du général jusque dans les derniers kilomètres de l’étape. Finalement, il pointe en deuxième position, à 45 secondes du Colombien Egan Bernal, à la veille de l’arrivée. “C’est la première fois de ma vie que je suis sur le podium de Paris-Nice, ce qui est une sensation un peu étrange, mais cela me rend heureux. D’autant plus que Bob (Jungels) a disputé une bonne étape et reste dans le top-10. Nous sommes encore plus motivés pour la dernière étape et curieux de voir ce que cela rapportera.” (Belga)